Last news

N'ayez pas peur ; il n'est pas si diable qu'il en a l'air.Les affaires vont bien!Oui, car il pourrait vous arriver malheur.La belle vengeance, ma foi!Je voudrais pourtant bien comprendre, observa Porthos.Comme il avait l'habitude de le faire en pareille code promo long..
Read more
Je ne peux rien pour toi.Laissez-vous tenter par une idée cadeau delhaize champagne promo homme pour votre site concours gratuit homme, votre papa, votre frère ou votre copain.Un chef de famille digne et droit.En lui écrivant des petits mots dans toutes la maison?Quelques..
Read more

Concours littéraire jeunesse 2018





la délinquance.
A travers ces chansons, les jeunes crient leur espoir tout en déclarant leur projet pour ce pays.
Les musiques produites par les dix finalistes sont gravées sur un CD qui sera distribué principalement dans les écoles dans lidée dassurer une plus large vulgarisation de ces messages parlant à la jeunesse, aux adultes et globalement à la société haïtienne.Chaque critère a été coté sur 20 points.La finale aura lieu ce vendredi 29 mai à Le Villate (Pétion-Ville).Les lauréats du concours, Ioana Mihaela Vancea (élève au collège national Liviu Rebreanu de Bistrita-Nasaud, Roumanie) et Victor Potinga (élève au lycée Spiru Haret de Chisinau, Moldavie ont bénéficié d'un séjour culturel à Rome du 6 au 13 novembre code promo serge pariente 2010, offert par lUnion Latine.Le concours était adressé aux élèves des institutions d'enseignement pré-universitaire de Moldavie et de Roumanie, âgés de 14 à 18 ans.La sélection a été faite en fonction de critères prétablis : le respect du thème, le contenu du message, lesthétique du texte, la mélodie et linterprétation de la musique.



Les participants sont issus de plusieurs départements scolaires avec une forte représentation de lOuest, du Sud des Nippes.
Pour les deux jeunes lauréats, le séjour à Rome a été une belle et rare occasion de découvrir le berceau de la civilisation romaine et ses nombreux chefs dœuvre comme les Musées du Vatican et Capitolins, les Arènes Romaines, la Basilique Saint Pierre.
La Direction Culture et Communication de lUnion Latine a organisé la troisième édition du Concours international littéraire «S terminm povestirea» à Chiinu et Bucarest.Un concours de musique, un concours littéraire comprenant des textes poétiques et des récits, mais une caravane des artistes dans des écoles publiques et non publiques de la région métropolitaine de Port-au-Prince.Le concours a été réalisé en collaboration avec le Ministère de l'Education et de la Jeunesse de la République de Moldavie et le Ministère de l'Education, Recherche et Jeunesse de la Roumanie.Les participants ont été accompagnés tout au long de ce concours par les artistes qui promeuvent la campagne «KenbeTet ou» aux côtés du menfp et du mjsac.Composé de dix artistes de renom dont BIC, Belo, Jean-Jean, Eud, K-libr, Netty et Tamara Suffren, le jury du concours de musique «Kenbe tèt ou» organisé par les ministères de lÉducation nationale et de la Jeunesse, des Sports et de lAction civique (mjsac) a présenté.


Sitemap